Refuges LPO collectivités à la LPO Bretagne

Publié le mercredi 13 mars 2019

Comme Locminé, Vannes, Carnac ou Séné, plusieurs collectivités locales décident de labelliser leurs terrains comme Refuges LPO.

Le réseau de la LPO s’étend doucement et sûrement en Bretagne, et notamment dans le Morbihan (56). Une vingtaine d’entreprises et de collectivités ont franchi le pas. La commune de Locminé est très investie dans le domaine. Le conseil municipal a approuvé, dernièrement, la création d’un Refuge LPO au Bois d’Amour et renouvelé celui situé dans le parc de la maison des associations. Plusieurs établissements scolaires et structures de la commune (la médiathèque, le lycée, l’entreprise Liger…) sont aussi de la partie. Des collectivités comme Vannes, Séné, Ploëmel, Allaire, Carnac ou La Vraie-Croix sont également labellisées. Tous comme les établissements Yves-Rocher et une soixantaine d’établissements scolaires dans ce département.

« Les bénéfices sont multiples : cela permet de sensibiliser les salariés et leurs potentiels clients, de protéger l’écosystème sur place et de dégager une belle image auprès du public », explique Bruno Tandeau de Marsac, coordinateur bénévole Refuge LPO.

« Il y a de plus en plus de participants. Actuellement, nous dépassons les 715 Refuges LPO en Morbihan dont beaucoup de particuliers. Le total représente plus de 1 350 hectares. En comparaison avec d’autres départements, c’est tout à fait honorable. » La sensibilisation progressive à la protection de l’environnement favorise l’installation de Refuges. Et la LPO parie sur une progression forte dans un avenir proche. Le 26 février dernier, les quatre associations départementales de Bretagne se sont réunies en une seule entité régionale avec, pour objectif, entre autres, d’avoir une meilleure visibilité auprès des pouvoirs publics et de développer davantage le réseau des refuges.

Source : Le Télégramme 06 mars 2019 - www.letelegramme.fr