Paris : labellisation d’espaces verts Refuges LPO dans le 11e

Publié le lundi 4 février 2019

Joëlle Morel est intervenue en conseil d’arrondissement de janvier 2019, pour soutenir la labellisation de 27 espaces verts parisiens en Refuges LPO, dont le square Gardette et le jardin Damia dans le 11e arrondissement.

La délibération a été votée par le conseil d’arrondissement.

Retrouvez l’intervention de Joëlle Morel ci-dessous :
"Cette délibération s’inscrit dans le plan biodiversité que nous avons voté en mars derniers et le groupe écologiste s’en réjouit.

Elle a pour but d’accorder une subvention de 13 500 euros à la Ligue de protection des oiseaux pour la labellisation d’espaces verts parisiens en refuges LPO.

Cette démarche est particulièrement intéressante et s’inscrit dans le combat des écologistes pour rendre accessible et concrète la notion de biodiversité.

Cette délibération marque un pas de plus dans l’engagement de la Ville pour la protection des oiseaux et notamment des moineaux dont la disparition a été largement mise en avant par les associations. Les Parisiens et parisiennes sont très inquiets.

J’ai moi même tout au long de la mandature porté de nombreuses interventions concernant la disparition des moineaux à Paris et pour lutter contre cette disparition proposer et animer des ateliers nichoirs particulièrement dans le 11e.

Cette délibération est donc une nouvelle étape : la LPO propose d’intervenir sur 27 espaces verts parisiens dont deux seront dans le 11eme : au square Maurice Gardette et au square Damia pour y mener des actions pédagogiques d’observation et de sensibilisation.

Malgré tout , je souhaite partager avec vous quelques interrogations concernant cette délibération : la labellisation sera l’aboutissement de la convention pluriannuelle d’une durée de 3 ans. La labellisation sera obtenue dans 5 ans ( en 2023) . Une subvention sera votée chaque année. Dans la délibération ne figure pas la réalisation d’un bilan annuel. Ces points seront à clarifier avant le conseil de Paris pour une plus grande compréhension du chevauchement des différents calendriers.

J’appelle néanmoins à voter à l’unanimité cette délibération. »

Source : Vivre le 11e, 31 janvier 2019