En Angleterre, les communautés d’oiseaux sont « façonnées » par le nourrissage au jardin sur le long terme

Publié le jeudi 13 juin 2019 - Mis à jour le mardi 18 juin 2019

Etude du British Trust for Ornithology (BTO)

En Angleterre, des ornithologues du British Trust for Ornithology (BTO) ont récemment mené une étude sur les données du nourrissage des oiseaux des jardins.

Ils ont montré que les populations de différentes espèces d’oiseaux des jardins ont augmenté et que la diversité des espèces visitant les mangeoires est également en augmentation. Les auteurs ont étudié les données et les témoignages du magazine Birds de la RSPB (Royal Society for the Protection of Birds) sur les 40 dernières années pour montrer comment la quantité et la variété de la nourriture destinée aux oiseaux des jardins a progressé dans le temps. Ces données ont été analysée en parallèle de celles collectées par le BTO lors des comptages d’oiseaux aux mangeoires (BTO’s Garden Bird Feeding Survey (GBFS)).

Les résultats montrent que dans les années 1970, les mangeoires du jardin étaient essentiellement fréquentées par deux espèces : le moineau domestique Passer domesticus et l’étourneau sansonnet Sturnus vulgaris. Il y a aujourd’hui davantage d’espèces d’oiseaux observées aux mangeoires : ces dernières profitent de la nourriture variée proposée. Les changements sont particulièrement marqués pour le chardonneret élégant Carduelis carduelis et le pigeon ramier Columba palumbus ; moins de 20% des observateurs reportaient ces deux espèces en 1973 sur leurs mangeoires alors qu’aujourd’hui 80% des observateurs les observent aux mangeoires. La croissance des populations d’oiseaux n’est pas démontrée pour les oiseaux qui ne viennent pas aux mangeoires.

Retrouvez plus d’info dans l’article en anglais ci-dessous :

Article du BTO

Source : BTO - 2 may 2019
Auteurs : Author(s) : Plummer, K.E., Risely, K., Toms, M.P. & Siriwardena, G.M.
Site web BTO (nombreuses actualités sur l’écologie des oiseaux)