Comment fabriquer un composteur ?

Publié le mercredi 2 septembre 2020 - Mis à jour le lundi 14 septembre 2020

Un tas de compost représente un milieu très favorable pour le développement de nombreux organismes et est également un lieu incontournable pour de nombreux oiseaux qui viennent y chercher leur nourriture !
Ainsi en transformant vos déchets organiques en compost vous recyclez naturellement et localement vos végétaux tout en apportant un milieu de vie riche en biodiversité.
Nous vous proposons dans ce tuto quelques pistes pour fabriquer votre composteur de manière simple à la fois si vous avez un petit coin de terrain ou si vous habitez dans un appartement ou studio avec ou sans balcon.

Quelques conseils pour débuter

  • Il est important de placer le composteur à même le sol pour permettre aux organismes d’y accéder facilement.
  • Le composteur doit être à la fois suffisamment aéré et humide pour une bonne dégradation des matières organiques.
  • Les parois latérales doivent être aérées (percées ou ajourées pour permettre la circulation de l’air).

Comment procéder pour un composteur simple et rapide
Composteur – environ 2h

Matériel nécessaire :
• 4 palettes de tailles équivalentes
• 4 tasseaux de bois de la hauteur des palettes
• une perceuse-visseuse avec un foret bois
• des vis
• facultatifs : pied de biche et tenaille

Étapes de construction :

1. Positionnez 3 palettes debout en angle droit entre elles de manière à créer les trois premiers côtés du composteur. Les palettes sont placées de sorte que les lattes soient placées horizontalement par rapport au sol.
2. Pré-percez les tasseaux de bois à l’aide de votre perceuse équipée d’un foret bois (la taille de celui-ci doit être adaptée à la taille des vis que vous utilisez). Vous effectuez quatre pré-trous par tasseau (deux sur la partie haute sur deux faces différentes mais non opposées et pas à la même hauteur pour éviter que les vis s’entrechoquent ; puis deux sur la partie basse de la même manière).
3. Puis placez verticalement un tasseau dans chacun des deux angles formés par les trois palettes et vissez vos palettes dans les tasseaux en vous positionnant au niveau des pré-trous réalisés précédemment.
4. Vissez les deux derniers tasseaux sur les bords intérieurs disponibles de votre composteur.
5. La quatrième palette se positionne alors pour fermer le composteur. Vous pouvez la visser dans les tasseaux en vous positionnant au niveau des pré-trous prévus à cet effet. Pour faciliter la fixation finale de cette palette, il pourra être nécessaire de démonter une partie de l’arrière de la palette en retirant les « cubes » et les lattes en surplus situés à l’arrière. Pour cela utilisez un pied de biche et éventuellement une tenaille pour enlever les clous de la palette.

Voilà un composteur ultra simple composé de 4 palettes !

Pour aller plus loin
Vous pouvez optimiser votre composteur en créer sur la face avant un système de trappe qui s’ouvre pour permettre la récolte du compost par le bas :
Pour cela, déterminez la taille souhaitée de la trappe que vous allez créer. Fixez entre elles les lattes de la trappe en clouant par exemple un ou deux morceaux de latte d’une autre palette. (En effet en découpant votre palette pour créer votre trappe vous dissocierez les lattes entre elles).
Une fois votre trappe créée il suffit alors de la (re)fixer au reste de la palette d’origine à l’aide de deux charnières.
Ainsi, vous pourrez ouvrir votre composteur sur la partie basse et récolter en temps venu un compost prêt à l’emploi.

Composteur © Aymeric Delporte
Composteur © Aymeric Delporte

Dans votre appartement ou sur votre balcon…

Si vous habitez dans un appartement (avec ou sans balcon) sans espace de pleine terre, il est aussi possible de transformer vos déchets organiques en compost. Avec le principe du lombricompostage vous obtiendrez du terreau fertile ainsi qu’un « jus » de compost !
Vous pouvez facilement trouver à la vente des lombricomposteurs de différentes tailles et de différents prix. Ils sont généralement composés de plusieurs compartiments empilés.
Vous pouvez cependant bricoler facilement les bacs pour créer votre propre lombricomposteur !
Pour cela, prévoyez 3 à 4 boîtes (caisses ou bacs) qui puissent être empilables avec un seul couvercle.
Percez avec un foret de 6-7 mm de nombreux trous sur 2 ou 3 de vos boites. La boite qui se situera à la base, récoltera le jus de compost et n’est alors pas trouée. Vous pouvez alors empiler vos caisses et commencer à placer vos déchets organiques sur le dessus. Concernant les vers utilisés pour ce compostage ce sont des Eisenia fetida qui consomment uniquement de la matière organique. Vous pouvez vous en procurer facilement via des magasins ou par d’autres propriétaires de lombricomposteur !
N’oubliez pas de poser le couvercle sur le dessus, et c’est parti !

A vous de jouer !