Arbres et arbustes pour les oiseaux

Publié le lundi 19 août 2019 - Mis à jour le mardi 20 août 2019

Les oiseaux préfèrent les essences indigènes à fruits, baies et graines !

Les oiseaux des parcs et des jardins, comme ceux des bois recherchent en priorité les arbres et les arbustes indigènes à fruits, baies et graines.

Les essences exotiques et/ou ornementales des jardins sont plus ou moins utilisées, mais ne répondent pas toujours totalement aux exigences écologiques des oiseaux sauvages de nos régions. Par exemple, le chêne rouge d’Amérique du nord Quercus rubra L., un arbre d’ornement répandu dans les parcs urbains, est bien moins attractif pour les oiseaux que l’érable plane Acer platanoides L., l’érable champêtre Acer campestre ou le chêne pédonculé Quercus robur L. originaires d’Europe. L’une des raisons est que les insectes associés aux essences indigènes procurent la source de nourriture pour les oiseaux adultes et les oisillons aux nids. Ainsi, un vieux chênes abrite plus de 500 espèces d’invertébrés à lui seul ! Les oisillons des mésanges sont ainsi nourrit à partir des nombreuses chenilles glanées sur le feuillage.

La diversité des espèces d’oiseaux est également plus importante dans un boisement mixte plutôt que mono-spécifique (jeune pinède par exemple). Les haies champêtres sont particulièrement attractives pour les oiseaux, procurant à la fois le gîte et le couvert ! Voici les essences à choisir si vous souhaitez réaliser des plantations.

Quelles essences choisir ?

Arbres de grande taille (10-20m)Arbre de taille moyenne (6-12m)Grands arbustes (3-8m)Petits arbustes (1-3m)
Châtaignier Alisier blanc Aubépine épineuse Argousier
Chêne pédonculé Alisier torminal Aubépine monogyne Bourdaine
Chêne sessile Aulne glutineux Buis Cassissier
Cormier Charme commun Noisetier commun Cornouiller sanguin
Erable plane Erable champêtre Noisetier à fruits Framboisier
Erable sycomore If Houx commun Fusain d’Europe
Frêne commun Poirier sauvage Saule marsault Groseillier commun
Hêtre commun Saule blanc Sureau noir Nerprun purgatif
Merisier Sorbier des oiseleurs Troène commun Prunellier (épine noire)
Noyer commun Viorne obier
Tilleul à petites feuilles

Les arbres et arbustes se plantent en novembre ou décembre. L’arrière-saison est propice à l’enracinement dans les sols humides. Eviter cependant, les sols gelés. Le printemps suivant, la reprise des plants n’en sera que meilleure avec la montée de sève. C’est l’occasion de revoir les plantations au jardin ! N’oubliez pas : « A la Sainte-Catherine, tout bois prend racines ».

Pour créer un Refuge LPO chez vous

La démarche est simple ! Tout propriétaire d’un jardin, d’une cour, d’une terrasse ou d’un balcon* peut labelliser sont terrain comme Refuge LPO (coût : 35€), il suffit de s’engager à respecter la Charte des Refuges LPO.
Vous souhaitez protéger les oiseaux et la biodiversité plus généralement ? Il suffit de vous inscrire ! N’hésitez pas, c’est par ici !.
Une question ? Envoyer un mail
Tél. 05 46 82 12 43 ou 05 46 82 12 34
LPO - Service Refuges, Fonderies Royale, CS 90263, 17305 Rochefort cedex

*Il existe également des offres Refuges LPO pour les établissements, collectivités et entreprises.