Témoignage : ouverture d’un Refuge LPO en Ile-de-France

François Verret organise depuis 2010 une porte ouverte de son Refuge LPO, en Seine et Marne (77).

Deux journées portes ouvertes !

Pendant les 2 jours du week-end de la Fête de la Nature, nous organisons une porte ouverte sur notre Refuge LPO situé à Combs la Ville (77). Il s’agit d’une visite guidée à une heure fixe qui permet de délivrer un message à tout le monde en même temps. Nous avons à chaque fois entre 20 et 30 personnes le samedi, un peu moins le dimanche (10 à 15).
Cela dure environ 1h30 (15h30 à 17h00) et se termine par un pot qui permet aux personnes présentes d’échanger. C’est un moment très sympathique où chacun peut partager sa riche expérience !!

Nous appliquons une gestion différenciée sur le Refuge LPO...

Notre Refuge LPO, situé en limite de l’agglomération parisienne. Il est bordé d’une prairie appartenant à un agriculteur bio. Depuis 10 ans bientôt, nous organisons des portes ouvertes au mois de mai dans le cadre de la Fête de la Nature afin de partager notre attachement à la biodiversité et à tout ce qui nous entoure. Au-delà des nichoirs que nous avons plaisir à voir s’animer à chaque printemps, notre priorité est de laisser la nature s’exprimer, meilleur garant pour la faune de trouver tout ce dont elle a besoin. Nous avons recréé des espaces naturels qui étaient absents, tels qu’une mare ou un muret de pierres.
Nous pratiquons la gestion différenciée, c’est-à-dire que seules quelques allées sont tondues, le reste est laissé en prairie qui n’est fauchée qu’une fois par an au mois de juin. Le jardin n’est pas clos de murs, afin de permettre la circulation des petits animaux.

Essences indigènes et jardinage bio uniquement !

Les essences non locales sont progressivement remplacées : par exemple, une longue haie que nous ne pouvions supprimer car elle nous cache de la rue, est composée de thuyas que nous utilisons comme tuteurs au lierre qui se développe et crée un milieu propice à la nidification et une réserve tardive de pollen pour nos abeilles, la floraison étant en septembre octobre. Notre potager est cultivé sans pesticides ni engrais, seul le compost issu du poulailler sert à enrichir le sol.

Infos visiteurs

Nous rappelons aux visiteurs qui viennent nous voir que, plutôt que « d’entretenir son jardin », il faut « accompagner la nature » en la laissant s’exprimer, le plus possible. Cela libère du temps avantageusement utilisé à l’admirer !

Nous tirons une grande satisfaction des retours que nous avons car les gens sont toujours très contents de ce qu’ils ont vu et appris mais surtout, lorsqu’ils nous disent après coup avoir changé leurs propres pratiques de jardinage. C’est donc très enrichissant pour nous aussi !
Contact et précisions