Refuge LPO dans le Finistère

Notre jardin Refuge au coeur de la Bretagne !

Nous avons acheté cette maison il y a 17 ans, en ruine et inhabitée depuis plus de 25 ans. C’était la ferme maraichère d’un manoir, avec des écuries et une grande cheminée. Dans le jardin et le quartier il y avait une faune abondante : orvet fragile, taupe d’Europe, pipistrelles, de nombreux martinets noirs et des hérissons… Depuis quelques années ces animaux sont en déclin : plus d’orvet, peu de martinets, et une seule pipistrelle commune ! Le hérisson d’Europe a disparu et les papillons aussi, pourtant nous n’avons rien changé à notre jardinage entièrement naturel. Nous avons adopté une gestion sans pesticides. La pression foncière a terriblement augmenté, sous les consignes de « densification » nécessaire de ce petit coin de ville resté « un peu rural ». Dernièrement, un promoteur a acheté le dernier morceau de domaine derrière notre terrain et nous demande d’abattre les arbres du talus… De notre côté, nous avons compris depuis longtemps qu’il fallait mettre ce biotope à l’abri des convoitises et de la bêtise ! C’est pourquoi nous nous sommes engagés dans la protection de la nature, avec la LPO, le lieu de vie de nombreux animaux malmenés. C’est cela qui nous a donné l’envie de créer un Refuge LPO. Nous espérons que cela fera réagir d’autres personnes, et permettra la protection du patrimoine rural lorsqu’il est « grignoté » par la ville.

JPEG - 185.7 ko

Texte et photos © Frédérique Le Nedellec