Refuge LPO dans le Cher

Stéphane nous invite à découvrir son Refuge LPO, dans le Cher

Notre Refuge est situé à l’Est du Cher dans un hameau plutôt bocager. Il est constitué de deux parties séparées par une haie champêtre composée de prunelliers et d’aubépines.
Dans la partie « jardin d’agrément », de 500 m², l’herbe est tondue environ tous les quinze jours à la belle saison. C’est peut-être une des raisons pour laquelle nous avons pu voir apparaître des ophrys abeilles (orchidées sauvages). Dans un angle, nous avons notre tas de compost, utilisé ensuite au jardin potager. Dans l’autre, les pierres issues des travaux de la maison forment un tas d’environ 1m3.
L’autre partie, d’environ 2500 m² a vocation à devenir un verger. Les arbres sont jeunes ou en cours de plantation. Toute la surface est en prairie extensive, fauchée une fois par an. Une mare a été creusée à l’automne 2013. Elle a vite été colonisée par les insectes aquatiques tels que notonectes et gyrins. La végétation s’implante doucement. Au cours de l’année 2015, nous avons eu la surprise d’y apercevoir des tritons palmés, ainsi que d’observer l’émergence de libellules.
Des passereaux communs fréquentent notre refuge : mésanges, merles, rougegorge familier... Des nichoirs sont installés tous les ans à leur intention. En hiver, la mangeoire attire parfois des oiseaux plus rares comme le grosbec cassenoyaux ou le pinson du nord.

Texte et photos © Stéphane Lebreton