Ville de Briançon

La ville de Briançon accueille depuis 2006 un groupe local de la LPO PACA, ainsi qu’une antenne salariée depuis 2010. C’est donc tout naturellement que la LPO a sollicité les élus de la ville en 2012 pour mettre en place un Refuge dans le parc et verger de la Schappe.

Une mosaïque d’habitats

Le parc de la Schappe, au cœur de la ville, est composé de milieux très variés avec son verger composé d’une trentaine de vieux arbres fruitiers, sa forêt mixte de résineux et de feuillus traversée par la Durance, sa zone rocheuse (falaise) sous les remparts de la ville... C’est l’un des sites ornithologiques les plus riches de la commune : Bouvreuil pivoine, Grosbec cassenoyaux, Mésange nonnette, Mésange à longue queue, Sittelle torchepot, quatre espèces de pics, Torcol fourmilier, Fauvette des jardins, Cincle plongeur, Bergeronnette des ruisseaux et Hirondelle de rochers sont une partie des 91 espèces recensées. Cette diversité s’explique par la variété des milieux, le fait que la ville n’utilise pas de produits phytosanitaires chimiques depuis plusieurs années et que de nombreuses actions ont été menées à l’échelle de la ville pour réduire les sources de pollutions.

Une gestion aux partenaires variés

La gestion du parc de la Schappe est menée par différents partenaires : la ville de Briançon (élus, services techniques, service communication), la LPO PACA, le CPIE Haute-Durance qui assure l’entretien du site, mais aussi les citoyens Briançonnais et les scolaires. L’école Joseph Chabas - également Refuge LPO - située en centre-ville a participé aux inventaires des oiseaux (ABC* de Briançon), à une sortie de découverte des papillons et a récemment contribué à un chantier nature. En effet, la LPO PACA a organisé un chantier bénévole avec le soutien financier de la Fondation Nicolas Hulot (Prime bénévolat nature) pour créer une mare dans le verger de la Schappe. La classe de CE2 de l’école J. Chabas s’est donc investie, de même qu’un groupe de personnes réfugiées politiques accueillies par la ville de Briançon ou encore des bénévoles Briançonnais.
Lors de la création du Refuge LPO, la ville a construit différents nichoirs installés par le club nature LPO/CPN animé en 2012-2014. Ce même club a construit un petit observatoire en bois dans une partie reculée du parc. Un panneau des oiseaux des jardins est également placé dans le parc. Enfin, une concertation est menée entre le service des espaces verts et la LPO pour préserver des espaces de tranquillité (fauche tardive, débroussaillage partiel et exécuté à l’automne, etc.).

Un Refuge pour sensibiliser les habitants

En 2014, la LPO PACA a réalisé un Atlas de la biodiversité communale (ABC) de Briançon, avec le soutien du Conseil Régional. Ce projet s’appuyait sur des inventaires naturalistes menés par des bénévoles, avec l’organisation d’un camp de prospection notamment, mais aussi sur un important volet de sciences participatives pour le public familial, avec des enquêtes thématiques et des ateliers de découvertes animés toute l’année.
Le projet s’est finalisé par des conférences grand public de présentation des résultats et la publication d’une carte de découverte des oiseaux de Briançon.
Enfin, différentes animations LPO ont régulièrement lieu à Briançon, et en particulier dans le parc de la Schappe : fête de la nature, sorties de découverte des oiseaux, conférence sur les chauves-souris, etc.