Cimetière paysager de La Roche Sur Yon

Depuis 1997, la ville de la Roche sur Yon (85) travaille en collaboration avec la LPO Vendée sur de nombreux sujets. Cet engagement a connu un moment fort en 2012 avec la mise en Refuge LPO du cimetière paysager de la ville.

UN CIMETIERE CHAMPETRE

Situé dans un secteur bocager de la vallée de L’Yon, ce cimetière paysager est implanté sur plus de 32 hectares de prairies naturelles. À l’opposé des cimetières conventionnels, celui-ci est composé d’un ancien corps de ferme, de haies, de mares, de ruisseaux et de prairies pâturées. Pas de pierres tombales, juste de petites stèles ou plaques indiquent le nom des défunts pour conserver le caractère paysager du cimetière. Les parcelles, pour l’instant inoccupées, seront ensuite destinées à l’extension du cimetière dans les cent prochaines années.

UN CIMETIERE PROPICES AUX ACTIONS ET ANIMATIONS NATURALISTES

A l’occasion du centenaire de la LPO en 2012, une convention Refuge a été signée entre la ville de La Roche sur Yon et la LPO dans l’objectif d’engager le cimetière paysager dans une démarche de gestion écologique. D’abord, plusieurs inventaires ont été réalisés par la LPO : oiseaux, amphibiens, libellules, recensement de haies, …. Des préconisations de gestion écologique ont ensuite été proposées : réorganisation des allées, gestion par pâturage, plantation d’arbustes locaux ou restauration de haies, … autant d’actions visant à valoriser le vivant au cœur de ce cimetière. Contrairement à la plupart des cimetières, celui-ci est géré sans aucun produit chimique conformément à la charte du programme Refuges.
Par ailleurs, un panneau pédagogique a été installé à l’entrée du cimetière dans le but de sensibiliser les usagers du site aux enjeux de la biodiversité sur le site. Au sommet de ce panneau a même été posé un nichoir, occupé par un couple de mésanges ! Plusieurs animations ont également lieu comme par exemple des séances d’observations d’oiseaux ouvertes à tout public et animées par la LPO.

LONGUE VIE AUX CIMETIERES NATURELS !

Au final, le cimetière paysager de la Roche sur Yon va au-delà du lieu de recueillement : le site est fréquenté par plusieurs promeneurs et est considéré comme un lieu de détente. C’est également un lieu qui expose de manière concrète des exemples d’aménagements sur un site géré écologiquement. Preuve qu’un site funéraire peut finalement être plein de vie !