Lézard à deux bandes (Lacerta bilineata)

  • Nom anglais : Western European Green Lizard
  • Famille : Lacertidae

Description

  • Longueur : 20-30 cm (max 40 cm)
  • Longévité : 6 ans

Beau et grand lézard au corps robuste, facilement reconnaissable à sa couleur vert pomme ou vert olive. Le mâle est un peu plus massif que la femelle. La tête est couverte de grandes plaques symétriques. Il montre, sur un fond vert, un semis de taches irrégulièrement réparties, principalement noires mais aussi jaunes ou vertes, ces dernières étant toujours plus claires que la teinte de fond.

Répartition

  • Europe occidentale. Le lézard à deux bandes est absent du nord de la France.
  • Cette espèce se rencontre dans le Nord de l’Espagne, en France, à Jersey, à Guernesey, dans l’Ouest de l’Allemagne, dans le Sud de la Suisse, à Monaco, en Italie et en Croatie.

Habitat
Les endroits à forte végétation tels que les haies vives et les taillis sont ses lieux favoris, que ce soit en prairie, sur le versant d’un talus, en lisière de forêt ou en bordure de chemin. C’est un bon grimpeur. Il affectionne les ronciers, l’important pour lui étant de trouver à proximité un petit endroit dégagé où il puisse s’exposer au soleil. Il s’abrite de préférence sous une grosse souche ou sous une pierre ; il occupe à l’occasion la galerie désaffectée d’un terrier de rongeur, mais il peut aussi creuser son propre terrier lorsque le sol le permet.

Biologie, reproduction
L’accouplement a lieu au printemps ; les mâles se livrent alors de violents combats pour la possession des femelles. La femelle pond, dans un trou qu’elle creuse, 5 à 20 œufs blanchâtres. L’incubation dure de 2 à 3 mois suivant les conditions climatiques. A l’éclosion, les jeunes mesurent environ 4,5 cm de long. Leur maturité sexuelle est atteinte en 2 ans.

Nourriture
Principalement constituée d’insectes, de vers de terre et de mollusques ; il lui arrive exceptionnellement de consommer de jeunes lézards. Les fruits sucrés et juteux sont aussi appréciés. Il boit l’eau sur les herbes et les feuilles après ou pendant la pluie.

Statut
Espèce intégralement protégée par la loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976 et par arrêté du 22 juillet 1993 : Interdiction sur tout le territoire national et en tout temps de détruire ou d’enlever les oeufs ou les nids, de détruire, de mutiler, de capturer ou d’enlever, de naturaliser et qu’ils soient vivants ou morts, de transporter, de colporter, d’utiliser et de commercialiser cette espèce.