Couleuvre helvétique (Natrix helvetica)

  • Nom anglais : Grass Snake
  • Famille : Colubridae

Description

  • Longueur moyenne : 80-100 cm
  • Longueur max : 150 cm chez certaines femelles âgées
  • Longévité : 6-8 ans

On reconnaît cette couleuvre à son collier clair (blanc, jaune ou orangé) ; toutefois certains individus âgés en sont dépourvus. Sa teinte de fond est grise, tirant quelquefois sur le vert ou le brunâtre avec des taches noires ; le ventre est gris avec également des tâches noires, disposées en damier cette fois ; certains spécimens (souvent en altitude) sont presque entièrement noirs. Le corps, élancé chez les jeunes, devient massif avec l’âge. La tête est recouverte de grandes plaques, et la pupille est ronde.

Distribution
Europe de l’ouest : France.

Habitat
Cette espèce est une habituée des lieux humides : bord des mares, étangs, bras morts de rivières. Sa présence dans les friches, les taillis, les bois secs n’est pas rare non plus. Elle pénètre parfois jusque dans les fermes et les jardins. On peut la rencontrer jusqu’à 2300 mètres d’altitude en montagne. En terrain sec, elle cohabite avec la vipère aspic Vipera aspis.

Ecologie

  • Reproduction :
    Il y a 2 accouplements annuels, l’un au printemps et l’autre en automne. Une seule ponte en revanche, de juillet jusqu’à fin août. Elle quitte les lieux humides à la recherche d’endroits favorables au bon développement des œufs, l’idéal étant le fumier ; néanmoins, la paille, le foin, le dessous d’une souche pourrie peuvent faire l’affaire. Il arrive que plusieurs couleuvres viennent pondre au même endroit, d’où la présence, parfois, de plusieurs centaines d’œufs. Incubation : 4 à 8 semaines. A la naissance, les jeunes mesurent 16 à 20 cm, les mâles étant les plus grands. Maturité sexuelle : 4 ans.

Nourriture
Des batraciens, des poissons et, exceptionnellement, des rongeurs. Les jeunes se nourrissent de têtards, de petits poissons et de vers.

Statut
Espèce intégralement protégée par la loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976 et par arrêté du 22 juillet 1993 : Interdiction sur tout le territoire national et en tout temps de détruire ou d’enlever les oeufs ou les nids, de détruire, de mutiler, de capturer ou d’enlever, de naturaliser et qu’ils soient vivants ou morts, de transporter, de colporter, d’utiliser et de commercialiser cette espèce.