Cistude d’Europe (Emys orbicularis)

  • Nom anglais : European pond Turtle / European pond Terrapin / European pond Tortoise
  • Famille : Emydidés

Description

  • Longueur moyenne : 14 cm (max 20 cm)
  • Longévité : 60-70 ans (100 ans max en captivité).
  • La cistude d’Europe possède une carapace presque lisse. La tête et le cou sont ornés de taches, les pattes sont robustes et armées de solides griffes, et la queue est longue. La couleur de fond est toujours très sombre (brunâtre ou noirâtre) avec de petites taches formant des lignes claires. Les femelles deviennent plus grosses que les mâles.

Distribution
Europe occidentale, méridionale et orientale. En dehors d’Europe, on la rencontre dans le nord-ouest de l’Afrique, mais aussi en Asie occidentale, jusqu’à la mer d’Aral.

Habitat
Elle se tient principalement dans l’eau ou à proximité. Les eaux stagnantes telles que mares, étangs, fossés lui conviennent, ainsi que les rivières à cours lent ; elle s’aventure aussi en eau saumâtre, l’important étant que le fond soit vaseux. On la rencontre exceptionnellement en eau claire (torrent rocheux).

Ecologie

  • Reproduction :
  • L’accouplement a principalement lieu en avril-mai, et la ponte qui se compose de 3 à 12 œufs a lieu en juin ou début juillet. Les jeunes, qui viennent au monde 3 mois plus tard, entrent en activité ou peuvent hiberner dans le nid d’incubation. La maturité sexuelle, atteinte entre 6 et 8 ans chez les mâles, est plus tardive chez les femelles (15 ans environ).

Nourriture

  • Essentiellement carnivore, elle se nourrit de vertébrés (batraciens et têtards, poissons, oisillons, petits mammifères) et d’invertébrés (insectes, mollusques, crustacés, vers, limaces et escargots), auxquels viennent s’ajouter quelques plantes aquatiques.

Statut

  • Espèce intégralement protégée par la loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976 et par arrêté du 22 juillet 1993 : Interdiction sur tout le territoire national et en tout temps de détruire ou d’enlever les oeufs ou les nids, de détruire, de mutiler, de capturer ou d’enlever, de naturaliser et qu’ils soient vivants ou morts, de transporter, de colporter, d’utiliser et de commercialiser cette espèce.