Geai des chênes (Garrulus glandarius)

  • Nom anglais : Eurasian Jay
  • Famille : Corvidae

Description

  • Longueur : 34 cm

Assez farouche, impossible à confondre. Plumage chamois roux avec ailes blanc et noir, et de très jolies plumes bleues zébrées de noir. Moustaches noires bien visibles. Ailes paraissant très arrondies ; croupion blanc en vol.

Répartition
Partout en France.

Habitat
Le geai des chênes recherche la présence d’arbres et fréquente les bosquets et les bois, mais aussi les parcs urbains. Il est la sentinelle de la forêt, car il avertit par un Shrreik rauque les autres espèces de la présence d’un intrus sur son domaine. Il sait aussi imiter le cri d’autres espèces comme le miaulement de la buse variable Buteo buteo.

Biologie, reproduction
Nidification : nid installé dans une enfourchure d’arbre. La femelle pond 5 à 7 oeufs qu’elle couve 16-17 jours. Les jeunes quittent le nid à 19-20 jours.

Nourriture
Le geai des chênes se nourrit de glands qu’il transporte assez loin, il participe ainsi à la dissémination du chêne, mais il prélève aussi des fruits, des oeufs de passereaux, des insectes... Il vient même parfois sur les mangeoires.

Statut
Espèce considérée « nuisible » ; population en déclin.