Taupe d’Europe (Talpa europaea)

  • Autres noms : Taupe commune ; Taupe ordinaire ; Taupe vulgaire
  • Noms anglais : European Mole ; Common Mole
  • Famille : Talpidés

Description

  • Longueur tête + corps : 11-16 cm
  • Longueur queue : 2-4 cm
  • Poids : 65-130 g
  • Voix : couinements. Petits gazouillis
  • Longévité : 3-4 ans

La taupe est un animal fouisseur qui est adapté à la vie souterraine. Le corps fusiforme, sans cou, est recouvert d’un pelage dont les poils ne sont pas orientés dans un sens défini, ce qui lui permet d’avancer ou de reculer avec la même aisance. Grâce à ses pattes antérieures extrêmement développées, terminées par de fortes griffes, la taupe peut creuser avec une grande rapidité. Les yeux, minuscules, sont enfouis dans la fourrure, de même que les oreilles.

Distribution
Toute l’Europe. Absente en Irlande, Islande, sud de la péninsule ibérique et sud Italie.

Habitat
Les champs, les prairies, les forêts de feuillus, les parcs et les jardins. Bien que n’ayant pas de préférence pour un type de sol particulier, elle évite cependant les terres trop pierreuses, sableuses ou marécageuses. En montagne, on la trouve jusqu’à 2000 mètres environ. Elle se rencontre aussi au bord de la mer et sur les rives des fleuves.

Ecologie

  • Comportements : La vie de la taupe se passe presque exclusivement sous terre, bien qu’elle puisse faire de courtes apparitions à la surface du sol. Peu sociable, elle vit généralement en solitaire (sauf pendant la saison de reproduction), chaque animal creusant son propre réseau de galeries. Celui-ci, long et complexe, se situe entre 5 et 60 cm de profondeur. Il est jalonné, par intervalles, de taupinières caractéristiques. Les galeries servant à la chasse se trouvent habituellement à faible profondeur. La taupe est active de jour comme de nuit, ainsi qu’en hiver où elle se constitue des réserves de lombrics immobilisés par morsure. Pendant les périodes de repos, elle reste dans une chambre située au centre du réseau.
  • Reproduction : La taupe effectue une ou éventuellement deux portées par an, entre avril et juillet, comptant généralement de 2 à 6 petits qui naissent après une gestation de 4 semaines environ. Ils ouvrent les yeux vers 3 semaines, sont allaités 5 semaines et s’émancipent peu après.

Nourriture
Essentiellement composé de lombrics (vers de terre), mais aussi des larves, d’insectes et, à l’occasion, de jeunes rongeurs et de limaces. Plus rarement petits lézards et petits serpents.

Lutte bio au jardin
La taupe peut localement poser problème au jardinier surtout dans les terrains frais et meuble : voici quelques astuces pour la faire fuir, sans la détruire :

  • Enfoncez des branches de sureau aux endroits à préserver ;
  • Versez du purin de sureau concentré directement dans les galeries ;
  • Placez une tige métallique ou un tuteur sur lequel vous disposez à l’envers une bouteille ou une boîte de conserve : les vibrations produites par le vent font fuir les taupes ;
  • Trempez des baguettes de sapin dans du grésil sur la moitié de la longueur et plantez-les dans les taupinières : l’odeur du goudron éloignera la taupe.
  • Répandez du pétrole sur un petit chiffon ou une cordelette et placez-le dans une taupinière : l’odeur éloignera la taupe ;
  • Disposez des boules anti mites de naphtaline dans les galeries : l’odeur éloignera la taupe ;
  • Disposez des poils de chien ou chat dans les galeries : la taupe déteste cela !

Statut

  • Espèce non protégée par la loi française de 1976 (loi sur la protection de la nature).
  • Espèce classée en préoccupation mineure LR (Low Risk) sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).