Fouine (Martes foina)

  • Etymologie : Foinos = rouge foncé
  • Nom anglais : Beech Marten
  • Famille : Mustélidés

Description

  • Longueur : 42-48 cm
  • Longueur queue : 26 cm
  • Poids : 1,3-2,3 kg
  • Longévité : jusqu’à 18 ans en captivité.

Bien que légèrement plus basse sur pattes et d’apparence plus trapue, la fouine est très semblable à la martre. Sa queue est relativement longue et touffue, ses oreilles sont grisâtres et son museau est de teinte claire. Elle possède une bavette blanchâtre sur la gorge, de forme variable selon les individus, mais aux contours toujours nets. Les callosités plantaires sont très apparentes car la plante des pieds est pratiquement glabre.

Distribution
Europe de l’ouest sauf Iles Britanniques, Scandinavie et Islande.

Habitat
Souvent à proximité des habitations, dans les granges et les dépendances, parfois même à l’intérieur des villes. Beaucoup moins inféodée au milieu forestier que la martre, la fouine se rencontre à la lisière des forêts, dans les bosquets, les bocages, les carrières et les terrains rocheux. En montagne, elle vit jusqu’à 2500 mètres.

Biologie, reproduction

  • Comportements : Essentiellement nocturne et crépusculaire, la fouine vit souvent seule. Bien qu’elle se déplace habituellement au sol où elle progresse par bonds, elle est capable de grimper avec agilité et de nager à l’occasion. Elle circule rarement à découvert, préférant longer les haies, les talus ou les fossés. L’hiver, les individus vivant en rase campagne ont tendance à se rapprocher des bâtiments.
  • Reproduction : Comme pour la martre, l’accouplement a lieu en juillet-août, mais l’implantation ne se produit qu’en janvier. 1 à 4 petits naissent en mars-avril, qui ouvrent les yeux vers 35 jours, sont allaités 2 mois et deviennent indépendants à 3 mois.

Nourriture
Beaucoup de petits mammifères avec une majorité de rongeurs, mais aussi des oiseaux dont la taille peut atteindre celle du pigeon ou de la poule. La fouine consomme également des œufs, des reptiles, des amphibiens, des vers, des insectes, des fruits et des baies.

Menaces

  • Piégeage
  • Tir
  • Trafic routier, surtout au début de la période de rut.

Statut
Mammifère sauvage pouvant être classé nuisible. Nuisible signifie qu’il peut faire l’objet d’actes de destruction par les particuliers (propriétaires, locataires...) ou à la demande du maire ou du préfet par battues administratives. C’est le préfet de chaque département qui détermine les espèces qui peuvent être classé nuisibles localement.