Coccinelle à sept points (Coccinella septempunctata)

Autre nom (peu courant) : « Bête à bon dieu »
Famille : Coccinellidae

Description
Comme tous les insectes, elle se compose de trois parties bien distinctes : tête, thorax, abdomen. La coccinelle est ovale, elle mesure de 5 à 8 mm. Elle est de couleur rouge avec- des points noirs, ou jaune avec des points noirs, ou encore noire avec des points jaunes. Bien entendu, les couleurs et les points varient selon les espèces.

  • Tête : très petite, s’insère parfaitement dans le prolongement du thorax et de l’abdomen, formant une courbe régulière. Elle est souvent noire, tachetée de blanc, et porte deux petites antennes en massue (épaisses). Sa bouche est munie de mandibules, véritables pinces pour prendre les pucerons.
  • Thorax : épouse parfaitement, en la prolongeant, la forme sphérique du corps. Y sont fixées par dessous, les six pattes motrices et, au-dessus, ailes et élytres. Notons que les ailes sont parfaitement repliées et bien recouvertes par les élytres rigides.
  • Abdomen : parfaitement protégé par les élytres colorées de couleur rouge, avec variantes,jaune ou noire, mais toujours avec des points noirs ou jaunes, en nombre différent selon les espèces.

Distribution
Presque partout sur Terre, sauf dans les zones polaires et les hautes montagnes couvertes de neiges éternelles.
Elles sont particulièrement abondantes sous les climats de l’Europe tempérée et de l’Amérique du Nord. On la trouve dans les potagers, les jardins et dans les prairies, les plantations forestières, les champs et des larges zones de mauvaises herbes.

Ponte
Elle a lieu au printemps. La coccinelle pond 50 à 70 oeufs chaque jour pendant dix jours, les collant côte à côte sous des feuilles au milieu d’une colonie de pucerons. Cela donne environ 500 oeufspar ponte. La coccinelle est bivoltin (deux pontes annuelles, soit environ 1 000 oeufs par an). Les oeufs sont jaunâtres, un peu allongés. Ne pas confondre avec les oeufs de punaises qui sont également collés en groupes mais ronds. On peut rechercher ces pontes sur les rosiers, les orties, les fèves, les capucines, et de nombreuses plantes à pucerons.

Larves
Les oeufs, après trois ou cinq jours d’incubation, deviennent alors larves. Ces dernières peuvent atteindre un centimètre, alors que l’adulte ne dépasse pas les 5 à 8 millimètres de long. Aveugles elles repèrent les pucerons au flair. Si elles n’ont pas de pucerons à se mettre sous la dent, elles peuvent aussi dévorer les oeufs de coccinelles non encore éclos. Très voraces, elles se développent en 2 ou 3 semaines environ, selon la météo et la nourriture.

Nymphose
Au moment de la nymphose, la larve s’accroche à un support par l’extrémité de l’abdomen et arrondit le dos jusqu’à ce que sa peau se déchire.

Eclosion
Lorsqu’elle sort de sa nymphe, au bout de 8 jours, l’insecte parfait apparaît. Elle est toute blanchâtre, sans couleur, puis au bout de quelques heures, la couleur rouge ou jaune apparaît, ainsi que les taches. Elle met ainsi plusieurs heures pour être imago. Le cycle de vie de la coccinelle ne dure que 4 à 7 semaines.

Nourriture
Essentiellement des pucerons (jusqu’à 100 dans la même journée) : Les pucerons représentent 60% de sa nourriture, mais elle mange aussi des chenilles ou des acariens, parfois même des spores de champignons, du nectar et des débris végétaux.

Statut
Non protégée, très utile au jardin comme auxiliaire du potager.