Pelodyte ponctué (Pelodytes punctatus)

  • Autre nom : Crapaud persillé
  • Nom anglais : Parsley Frog
  • Famille : Pelodytidae

Description

  • Longueur : 3,5-4,5 cm
  • Le pélodyte ponctué ressemble à une petite grenouille. Le corps est svelte, les pattes sont longues, la tête porte un museau arrondi et des yeux saillants, le tympan est réduit mais distinct, et la pupille est verticale. La peau relativement lisse et brillante, montre de petites verrues. Les orteils sont à peine palmés. Au printemps, le mâle porte des pelotes nuptiales sur les deux premiers doigts mais aussi sur les pattes antérieures et même la poitrine. La coloration dorsale est gris olive avec de petites taches vert vif ; la face ventrale est blanche.

Distribution
Sud-ouest de l’Europe : sud de la Belgique, Luxembourg, France, péninsule Ibérique et extrême nord-ouest de l’Italie.

Habitat
Le pélodyte ponctué est terrestre, mais se tient principalement à proximité de l’eau. On peut le rencontrer en des lieux très variés : bord des mares ou des ruisselets, dans les champs, les prairies humides, les buissons, les vignes, sur les chemins longeant les rivières, dans les ruines, au pied des vieux murs de pierre et parmi les feuilles. Il ne se rend à l’eau qu’en période de reproduction.

Ecologie
Reproduction : L’activité reproductrice a presque toujours lieu pendant la journée. Elle débute en mars et avril et peut se prolonger jusqu’en été et, dans le sud de son aire de répartition, jusqu’en automne. L’amplexus est lombaire, et la ponte peut compter 1000 à 1600 oeufs groupés en cordons qui souvent se fragmentent en grappes ; ils sont fixés aux plantes aquatiques ou aux rameaux immergés. L’éclosion survient au bout de 8 à 10 jours. Les larves ont une crête caudale ondulée et arrondie, qui dépasse la pointe de la queue. Le têtard atteint 25 à 40 mm, mais certains mesurent jusqu’à 65 à 95 mm, ce qui correspond à 2 fois la taille de l’adulte.

Nourriture
Principalement constituée d’insectes, d’araignées, mais aussi de vers et de petites limaces.

Statut
Espèce protégée par la loi sur la protection de la nature du 10 juillet 1976 : il est interdit sur tout le territoire national et en tout temps de détruire ou d’enlever les œufs ou les nids, de détruire, de mutiler, de capturer ou d’enlever, de naturaliser et, qu’ils soient vivants ou morts, de transporter, de colporter, d’utiliser et de commercialiser cette espèce.