Préserver la flore locale

Accepter les plantes indigènes

L’abandon des produits phytosanitaires chimiques contribue à la préservation de la flore locale car il laisse une végétation spontanée propre au site se développer. Cette flore spontanée est souvent mal perçue par les citoyens mais s’avère en réalité être un allié naturel dans une démarche zéro phyto.
Les techniques, principes, conseils et entretiens développés dans cette fiche sont illustrés par le retour d’expérience de la ville d’Angers (49), qui a notamment misé sur le fleurissement de ses pieds d’arbres.

Préserver la flore locale
Préserver la flore locale
Fiche 4
PDF - 386.3 ko